La bientraitance

Objectif :

Permettre aux personnels de découvrir une méthode simple de prise en compte de « l’autre » favorisant un bien être du résident et donc des salariés. Cet objectif passe par l’apprentissage d’outils visant à mieux gérer les situations quotidiennes, pour mieux protéger et se protéger des « souffrances quotidiennes » et donc de mieux appréhender les besoins physiologiques et psychologiques des résidents ou des patients.

Les recommandations ANESM visant à établir un projet individualisé de maintien de l’autonomie et/ ou d’évolution favorable seront des points d’appui à cette action.

Public :

Les personnels de l’institution

Durée :

3 journées

Programme :

La personne handicapée, le patient, le résident  

  • L’homme et sa personnalité
  • La gestion des émotions (travail sur la peur et ses conséquences)
  • L’objectif de vie (travail sur le plaisir et son rôle thérapeutique)
  • Image de soi (la gestion des différences et de la comparaison)
  • Le handicap : deuil et appropriation
  • Le vieillissement : deuil et appropriation
  • La maladie
  • Mal être et bien être (l’interprétation émotionnelle)
  • Le non objectif de vie ou un regard différent sur la vie
  • Les différentes formes de maltraitance
  • Rôle des émotions dans la création d’un conflit

La notion de bientraitance (recommandations ANESM)

  • Donner une réalité à la liberté de choix
  • Respecter les droits et les choix de l’usager concernant sa propre vie
  • Personnaliser l’accueil et accompagner l’intégration
  • Entendre la parole de l’usager et respecter sa légitimité
  • Développer les possibilités de relations entre les usagers et favoriser toutes les possibilités d’autonomie dans la vie quotidienne.
  • Être attentif au refus et à la non-adhésion

L’accompagnement de l’autonomie

  • Informer l’usager, premier support à l’autonomie
  • Rechercher l’équilibre entre sécurité et autonomie
  • Prendre en compte le rythme de l’usager

La communication individuelle et collective

Un projet d’accueil et d’accompagnement défini et évalué

  • S’appuyer sur le projet personnalisé
  • S’assurer de la continuité du parcours

La bientraitance : définition et objectifs

  • La bientraitance psychologique
  • La bientraitance physique
  • La notion de droits individuels et le respect de la dignité de la personne
  • Rôle des émotions dans la gestion du quotidien
  • Interprétations déviantes (la prévention des conflits, des crises, …)
  • Les situations de refus, de rejet, la gestion des conflits
  • Communication maltraitante (notion de communication négative)
  • Comprendre la violence (origines et conséquences)

Les rôles du personnel

  • Aider et non assister
  • Prendre du recul
  • Ecoute active et prise en compte de l’autre

 

 

 

gh-bientraitance

forum

  • Réponses aux besoins spécifiques
  • Le projet individualisé et la recherche du plaisir (par le maintien de l’autonomie et l’évolution)
    • L’humilité des objectifs
    • Les outils de maintien de l’autonomie et la valorisation
    • Les potentiels d’évolution et leur exploitation
  • La gestion des stress
    • Stress du salarié
    • Stress du résident
  • Faciliter la vie vers le plaisir dans le maintien d’un cadre
  • Gestion des cultures
  • Objectiver les situations
  • Faire face aux situations difficiles

Stratégie de bientraitance

  • La personne et son lieu de vie
  • La recherche d’objectifs
  • La valorisation des émotions
  • L’humilité et le respect
  • Vers une stratégie collective et individuelle
  • La bienveillance active

 

 

 

 

Méthodes pédagogiques :

La méthode pédagogique s’appuie sur des apports théoriques sur le fonctionnement de l’humain, mais aussi sur des exercices pratiques permettant de ressentir ses propres comportements face à des situations spécifiques. Des mises en situation seront effectuées pour favoriser une appropriation des facteurs d’évolution.

Apport de connaissances.

Echanges d’expérience entre les participants.

Informations :

Cette action se veut essentiellement pratique : elle est donc certes composée d’apports de connaissances indispensables à une bonne appropriation des composants, mais aussi d’analyses de cas concrets vécus par les membres du groupes avec recherche de solutions adaptées.